Peut-on parier sur les sports en toute légalité en Belgique ?

Aujourd’hui dans l’industrie du pari sur internet, de plus en plus de revues sont fournies pour apporter des éléments d’informations aux joueurs de casino en ligne qui adorent placer des mises d’argent. Toutefois, pour ce qui est des paris sportifs, le manque d’informations joue parfois un sale tour aux amateurs, surtout les francophones. C’est donc pour éviter cela que dans cet article nous vous apportons tout ce qu’il y a à savoir à propos de la légalité des paris sportifs dans l’un de ces pays francophones, en l’occurrence la Belgique. Pour la législation en France, vous pouvez consulter le site paris sportifs en france.

Les paris sportifs en Belgique : Que dit exactement la loi ?

Il faut dire que depuis 2011, une nouvelle législation a été votée en Belgique afin de réguler l’industrie des paris sportifs et des jeux de hasard sur internet. Cette législation donne en effet les pleins pouvoirs à la Commission belge des Jeux de hasard (CJH) d’animer et de gérer le secteur de façon stricte tout en s’assurant de remplir trois missions principales à savoir : faire office de conseiller et proposer aux législateurs des projets de loi qui faciliteront un contrôle efficace de tous les aspects relatifs au fonctionnement du domaine, délivrer des licences de jeu puis poursuivre devant le ministère de la Justice les établissements indélicats qui ne respecteraient les lois en vigueur afin que des sanctions soient prononcées à leur encontre. Tout comme nous, des sources d’info fiables comme casinosenligneautorises.com existent et vous seront utiles pour des informations approfondies.

Les paris sportifs étant un volet essentiel dans lequel la CJH intervient, il y a donc des conditions claires dans laquelle ce type d’activité peut être proposé aux amateurs par les opérateurs qui le souhaitent et qui en ont les compétences. De façon précise, ceux-ci doivent d’abord être implantés dans le pays en tant qu’établissement de jeu physique, autorisés et reconnus par la CJH et avoir une bonne expérience dans le domaine. Lorsque ces critères préalables sont remplis, l’opérateur pourra soumettre un dossier qui sera minutieusement étudié dans un délai de 6 mois en vue de l’obtention d’une licence supplémentaire F1+, laquelle lui permettra de proposer les paris sportifs dans une totale quiétude. Il faut dire que pour attribuer ce précieux sésame, la commission prend en compte la bonne gestion financière de l’opérateur, sa solvabilité, son expertise, sa fiabilité, ainsi que des preuves antérieures qui illustrent son intégrité en matière de protection des mineurs, de lutte contre l’escroquerie et l’addiction aux paris. Une fois que la licence F1+ est délivrée, l’opérateur peut alors proposer des paris sur plusieurs disciplines de son choix, par exemple le football, le handball, le basketball, le tennis, le volleyball et d'autres sports populaires.

En résumé

Le secteur des paris sportifs en ligne en Belgique est très bien encadré. Il est placé sous le contrôle de la Commission Belge des Jeux de hasard, et tout opérateur qui souhaite proposer des paris sportifs doit d’abord détenir une licence de jeu physique et être implanté sur le territoire belge. C’est à cette condition et sous réserve d’une étude minutieuse de son dossier que la licence F1+ lui pourra être délivrée. L’avantage avec cette législation et que cela permet de promouvoir les sites locaux et d’assurer un meilleur contrôle en vue de la satisfaction des parieurs.